L'enfant mort

lunes, 25 de julio de 2016

 

<>
Des larmes de rage coulaient de ses yeux, l'indignation l'étouffait  il implorait le ciel et les hommes, il se confiait à tout le monde, et n'était écouté de personne.
Des entailles qui pleurent des larmes de sang.
Il ne reviendra pas à la vie !
J'ai pris votre silence
Montre moi comment ton amour pur m'abat.
Et une telle innocence pure enfantin aussi.
Tu es l'existence que je vais toujours regretter.
                                                  <>